Définition : expérience

Posté par rodolpheroyer le 12 décembre 2007

EXPERIENCE (les acquis de l’)

A partir de l’expression validation des acquis de l’expérience, je défini le cadre dans lequel j’analyse mon expérience. Mon objectif est d’instrumentaliser les mots validation, acquis et expérience : les transformer en outils de réflexion pour m’équiper mentalement. J’utilise un dictionnaire classique (le Petit Robert) pour stabiliser le sens (signification) en lien avec les mots d’aujourd’hui, un dictionnaire étymologique (le Robert historique de la langue française) pour déstabiliser le sens (direction) en lien avec les mots d’autrefois. Parfois, j’utilise le Vocabulaire technique et critique de la philosophie d’André Lalande (les philosophes ont toujours été balèzes pour instrumentaliser les mots).

Définitions
Expérience 1 : événement vécu par une personne, susceptible de lui apporter un enseignement (ici, j’apprend parce que j’ai agi)
Evénement : ce qui arrive et qui a quelque importance (en opposition à ce qui arrive sans importance)
Enseignement : précepte qui enseigne une manière d’agir, de penser (quelque chose d’important qui apporte un savoir-faire, des connaissances)
Précepte : formule qui exprime un enseignement, une règle, une recette (un savoir-faire et/ou des connaissances formalisés)

Expérience 2 : connaissance de la vie acquise par les situations vécues (en opposition à l’acquisition par l’étude et la théorie) (ici, j’agis parce que j’ai appris)
Connaissance : ce qui est connu, ce que l’on sait pour l’avoir appris (ce qui est connu à partir du vécu)
Situation : ensemble des circonstances dans lesquelles une personne se trouve (ce qui est connu à partir d’un vécu circonstancié)
Apprendre : acquérir (un ensemble de connaissances) par un travail intellectuel ou par l’expérience (bouclage sur « acquérir » et « expérience »)

Questions
Y-a-t-il des expériences qui n’apporte pas d’enseignement ?
En tant que mode d’apprentissage, le travail intellectuel et l’expérience s’excluent-ils mutuellement ?
Peut-on apprendre en dehors de l’expérience ?
Comment mesurer la valeur de l’expérience ?

Conclusions
1) Qu’elle soit personnelle ou professionnelle, l’expérience est une source d’apprentissage

à suivre …

Publié dans Comprendre | Pas de Commentaire »

Définition : acquis

Posté par rodolpheroyer le 12 décembre 2007

ACQUIS (de l’expérience)

A partir de l’expression validation des acquis de l’expérience, je défini le cadre dans lequel j’analyse mon expérience. Mon objectif est d’instrumentaliser les mots validation, acquis et expérience : les transformer en outils de réflexion pour m’équiper mentalement. J’utilise un dictionnaire classique (le Petit Robert) pour stabiliser le sens (signification) en lien avec les mots d’aujourd’hui, un dictionnaire étymologique (le Robert historique de la langue française) pour déstabiliser le sens (direction) en lien avec les mots d’autrefois. Parfois, j’utilise le Vocabulaire technique et critique de la philosophie d’André Lalande (les philosophes ont toujours été balèzes pour instrumentaliser les mots).

Définitions
Acquis : qui a été acquis par l’individu (par opposition à ce qui lui a été transmis)
Acquérir : arriver à posséder (une chose avantageuse) (mes acquis : ce que je suis arrivé à posséder sans qu’on me le transmette)
Posséder : avoir quelque chose à sa disposition de façon effective et généralement exclusive (acquis : ce dont je dispose effectivement et exclusivement)
Effectif : qui se traduit par des actes, des faits réels (acquis : les actes et les faits dont je dispose exclusivement)
Exclusif : qui exclut de tout partage, de toute participation

Questions
Le processus d’acquisition exclut-il toute transmission ?
Quels critères déterminent qu’un acquis est effectif ?

Conclusions
1) Dans la VAE, les acquis d’un candidat sont les dispositions qu’il possède à partir d’actes et de faits réels issus de son expérience
2) Pour le candidat, il s’agit d’administrer la preuve des acquis dont il dispose par des faits tangibles

Concernant l’expérience : 3/4 EXPERIENCE

Publié dans Comprendre | Pas de Commentaire »

Définition : validation

Posté par rodolpheroyer le 12 décembre 2007

VALIDATION (des acquis de l’expérience)

A partir de l’expression validation des acquis de l’expérience, je défini le cadre dans lequel j’analyse mon expérience. Mon objectif est d’instrumentaliser les mots validation, acquis et expérience : les transformer en outils de réflexion pour m’équiper mentalement. J’utilise un dictionnaire classique (le Petit Robert) pour stabiliser le sens (signification) en lien avec les mots d’aujourd’hui, un dictionnaire étymologique (le Robert historique de la langue française) pour déstabiliser le sens (direction) en lien avec les mots d’autrefois. Parfois, j’utilise le Vocabulaire technique et critique de la philosophie d’André Lalande (les philosophes ont toujours été balèzes pour instrumentaliser les mots).

Définitions
Validation : fait de valider, son résultat (c’est donc à la fois l’action et son résultat)
Valider : rendre ou déclarer valide (le candidat rend valide ses acquis, le jury déclare – ou ne déclare pas – ces acquis valides)
Valide : qui présente les conditions requises pour produire son effet (les acquis sont valides lorsqu’ils produisent un effet dans des conditions requises)

Questions
Qui valide : le candidat ou le jury ?
Quelles sont les conditions requises pour que les acquis produisent leur effet ?
Quel effet les acquis doivent-ils produire ?

Conclusions
1) Dans la VAE, il y a trois éléments : le candidat validant ses acquis, le jury valideur des acquis et les acquis validables-validés du candidat
2) Pour le candidat, valider consiste à prouver au jury l’effet produit par ses acquis
3) Pour le jury, il s’agit d’éprouver l’effet produit par les acquis du candidat

Concernant les acquis : 2/4 ACQUIS

Publié dans Comprendre | Pas de Commentaire »

 

FUC |
Blog de la promo 2004 de Su... |
Archives de Bgayet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | St Etienne GAY
| JEM School ... ج...
| Réflexions d'un voyant-astr...